Entre SOLIDARITÉ ENFANCE, association locale et ENFANCE ESPOIR, ONG nationale

 

 une complicité qui existe depuis 30 ans!

 

 

 

Depuis 1985, sous l'impulsion de Renée- Hélene NOBLET,  un collectif de bénévoles a mis en place des récupérations de    papier d'abord, puis de pain, et enfin de vêtements pour revendre à des organismes qui récupéraient ces produits, l'argent étant reversé pour les opérations internationales d'ENFANCE ESPOIR, qui est actuellement une ONG reconnue d'utilité publique,  et dont la présidente est Claude DANIEL chevalier de la légion d'honneur, s'adresse à des associations locales d'un certain nombre de pays en développement pour soutenir des actions de mise en place de structures d'enseignement pour des enfants, écoles rurales, collèges, aide a la construction et au fonctionnement de ces structures.


A cette action permanente, s'ajoutent  les  actions d'urgence. Nous avons, par exemple,  participé a la reconstruction d'un village de pêcheurs en Inde après le Tsunami en Inde du Sud  en 2004, 27 familles survivantes ( 40 personnes disparues ) ont pu reconstruire leur village et acheter collectivement des barques pour la pêche. Grâce aux aides de la ville de St Martin d'Hères, des élèves du college Henri Vallon, du Crédit Mutuel, et de fonds de la Brocante de Mamie, nous avons pu envoyer 4500 euros à ce village; un an après, nous recevions des photos du village reconstruit et des barques qui permettent le développement de la pêche, ressource essentielle pour la population.

Actuellement nous finançons toujours un centre d'accueil pour enfants et adolescents à IASI en Roumanie, ouvert au départ pour les " enfants des rues" confiés par le service de Protection de l'Enfance, il reçoit actuellement des enfants de famille démunies, souvent de milieu rural pour leur assurer protection et scolarisation, les résultats scolaires sont très satisfaisants. Enfance Espoir essaie de se désengager progressivement de ce projet, mais actuellement les fonds locaux ne peuvent maintenir la structure. Solidarité Enfance s'est engagée à financer à hauteur de 15 000 euros par an. Ce pari a été tenu en 2008, nous espérons qu'en 2009 nous pourrons également atteindre cet enjeu grâce au travail très important des bénévoles qui organisent la réception, le tri, la vente des jouets et des objets de Brocante.

D'autres projets au Bangladesh, au Cambodge, en Inde, au Togo, au Viet-Nam, à Madagascar,
demandent aussi un financement constant pour développer les actions des associations locales initiatrices de constructions et de gestion d'établissements scolaires.